Hervé Pasqua

Cette conférence a été donnée le 27 janvier 2021 au CUM, dans le cadre de la Chaire Jean-François Mattéi.

Ce cycle souhaite mettre en valeur la pensée camusienne que Jean-François Mattéi résumait en ces termes : « La Pensée de midi est solaire et cherche son équilibre entre les pôles opposés de la vie » pour culminer dans « la gloire d’aimer sans mesure ».

Camus n’a médité sur l’absurde que pour le dénoncer et non le déplorer : « Le divorce entre l’esprit qui désire et le monde qui déçoit » ne font qu’attiser la nostalgie d’unité, qui seule peut dépasser cet univers dispersé en faisant résonner « cette part d’éternité que nous portons en nous ». Nous verrons comment nous sommes conduits de l’absurde à la révolte et de la révolte à l’amour

Découvrez aussi