« Le Carnaval de Martine Doytier » raconte l’histoire du Carnaval de Nice tout en explorant le tableau spectaculaire peint par Martine Doytier, artiste niçoise incontournable dont les œuvres majeures appartiennent aux Musées la Ville de Nice.

Martine Doytier, Affiche pour le Carnaval de Nice, 1981, sérigraphie sur papier, 176 x 120 cm, détail.

Le court-métrage intitulé « Le Carnaval de Martine Doytier » est diffusé sur Internet à compter du jour de Mardi Gras, 16 février 2021, au moment où devaient être inaugurés les Défilés du Carnaval, annulés pour raison sanitaire. Coproduit par la Ville de Nice, il est intégré dans la programmation de son Carnaval 2021 et présenté en toute première vision sur ce site.

C’est en 1981, il y a très exactement quarante ans, que Martine Doytier a réalisé, à la demande de la Ville de Nice, l’affiche de son Carnaval. Renouant avec la grande tradition picturale des affiches historiques créées par Gustav-Adolf Mossa ou Jules Chéret, Martine Doytier a peint une œuvre qui a marqué les mémoires et qui reste l’une des affiches de Carnaval les plus impressionnantes et les plus riches de sens.

Dans cette œuvre, comme dans les grands Carnavals historiques niçois, la noire Ratapignata fait face au fier Aigle niçois, un Paillassou en grande tenue est berné par les pêcheurs sous le regard des Grosses Têtes et au son d’un Charivari qui protège du retour des âmes des morts. Le Canon tire des confettis sur des Polichinelles effrayés pendant que des Pierrots cabriolent en tous sens. Des soldats en uniforme de parade ont bien du mal à maîtriser leurs montures qui ruent. Un avion brinquebalant atterrit au milieu d’une foule masquée et gesticulante… Personne, dans ce Babazouk animé, ne semble craindre le gargantuesque Roi aux grelots qui vient prendre possession de sa couronne, encore aux mains des Carnavaliers !

Au son d’une musique créée spécialement par Boogiebrice (Brice Delacquis Doytier), le fils de Martine Doytier qui est musicien à Nice, l’histoire du Carnaval est contée par Annie Sidro, sa grande historienne, Alain Amiel et Marc Sanchez. Martine Doytier est également présente grâce à des images d’archives télévisuelles de 1981 dans lesquelles elle explique avec verve l’aventure qu’a été la création de cette affiche, faisant ainsi revivre cette artiste disparue trop tôt, en 1984.

Ce film a été réalisé dans le cadre d’un projet plus vaste qui vise à remettre en lumière l’œuvre de Martine Doytier dont certaines des œuvres majeures appartiennent aux Collections de la Ville de Nice, grâce à la Donation Jean Ferrero. D’autres projets sont en cours de préparation, conduits par la toute nouvelle association « Les Ami·es de Martine Doytier », et le plus spectaculaire d’entre-eux sera certainement la grande exposition rétrospective consacrée à Martine Doytier qui sera accueillie, en 2022, par l’un des plus beaux Musées de Nice !

> visionner le film sur le site officiel : www.martinedoytier.com/actus

> écouter la musique du film : « Carneval » de Boogiebrice

> Découvrir le site internet sur Martine Doytier

Découvrez aussi