Par Hélène Guenin

Directrice du musée

Dans l’histoire de l’art, Niki de Saint Phalle (1930-2002), fait figure d’exception. Franco-américaine, elle est l’une des femmes artistes les plus connues de sa génération. Membre du groupe des nouveaux réalistes, aux côtés de Jean Tinguely, Arman et César et proche des artistes pop américains, elle s’est fait un nom et un destin à sa mesure par la liberté de son expression, l’iconoclasme de ses gestes (ses actions tirs notamment) et la démesure de ses projets. Un an avant sa mort en 2002, Niki de Saint Phalle a fait une donation exceptionnelle au MAMAC qui abrite l’une des trois plus grandes collections au monde de son œuvre !

Derrière ses iconiques nanas multicolores, c’est tout un univers qui s’ouvre à vous au MAMAC.

Découvrez aussi