Cette semaine Lelia Decourt, nous parle de « Nissa Bella » de Martial Raysse. Initialement titré « Portrait de France » lors de sa réalisation en 1964, ce tableau, rehaussé d’un cœur en néon, représente le visage de France Raysse. Première femme et muse de l’artiste, Martial Raysse l’immortalise à travers de nombreux portraits reflétant l’amour et la fascination qu’il lui porte. Plus tard, rebaptisé « Nissa bella », ce portrait est une allégorie de la belle ville de Nice dont il est originaire.

[RACONTE – MOI UNE ŒUVRE] est une capsule de 3 minutes à la découverte des œuvres de la collection du musée, réalisée en partenariat avec l’association le Cercle Rouge – Montage Ben Walter.

Découvrez aussi