par Christophe Prédal , Responsable Pôle recherche et inventaire, Service d’Art et d’Histoire, Ville de Nice

À l’occasion de la proposition d’inscription de Nice sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, le service Ville d’art et d’histoire et la Mission Nice Patrimoine Mondial vous proposent de découvrir un cycle de conférences dédié à « NICE, VILLE D’HIVER DE VILLEGIATURE DE RIVIERA ».

Conférence tournée avant l’inscription de Nice sur la Liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO

Coupé du centre de la ville par l’emprise des voies du chemin de fer, le secteur au nord de celles-ci voit un développement plus tardif, s’éloignant des plans régulateurs qui avaient ordonné la ville nouvelle jusqu’aux actuelles avenues Thiers et Raimbaldi. Si certaines voies constituent des projets municipaux (rue Carabacel devenue Mirabeau, boulevard Garnier, boulevard de l’exposition devenu rue Vernier), le quartier a surtout connu dans un premier temps l’ouverture de voies privées liées à des lotissements. L’inauguration de la gare des chemins de fer du sud de la France en 1892 a accélé-ré l’urbanisation et aboutit à un quartier juxtaposant de beaux immeubles de villégiature à des acti-vités d’entreposage et d’artisanat.

Cette conférence présente l’évolution du bâti, des voies ordonnées du quartier Vernier-Malausséna aux secteurs, avec jardins, des rues ouvertes autour de l’avenue Borriglione. Elle analyse des typologies de bâti depuis la petite villa jusqu’aux immeubles des années 1930. Elle rappelle aussi l’importance de la fonction hôtelière du quartier, aujourd’hui en grande partie disparue.

Le service Ville d’art et d’histoire de la Ville de Nice, avec son « Centre du Patrimoine – Le Sénat », est une équipe composée d’historien.nes, de professionnel.les du guidage et de la médiation.
Il connaît toutes les facettes de Nice et donne les principales clés pour comprendre son patrimoine urbain, architectural et paysager. Il anime avec passion des visites, des conférences, des expositions et des interventions pédagogiques.

Il étudie et inventorie également (dans le respect des normes de l’inventaire national) le patrimoine niçois en vue de la connaissance, de la valorisation, de la sauvegarde, de la restauration et de l’évolution urbaine de la Ville de Nice.

Suivre le chaine YouTube

Découvrez aussi