La viole d’amour. Voici un instrument dont le nom, la facture et les sonorités incitent à la rêverie amoureuse… Partons à la découverte de cet instrument baroque atypique, dont la particularité réside dans ses cordes sympathiques, vibrant à l’unisson avec les cordes jouées par le musicien.

Viole d’amour attribuée à Joannes SCHORN, 1699, Salzbourg (Inv.C40).
Crédit photographique : Ville de Nice, photothèque du Palais Lascaris.

En savoir plus sur le Palais Lascaris

Découvrez aussi