Récit de la déchéance et de la restauration d’un monument emblématique de l’histoire de Nice, du point de vue des publications de l’époque.

Enlèvement de Ganymède par Jupiter métamorphosé en Aigle (détail), Salon des Saisons, Palais Lascaris © Ville de Nice, Palais Lascaris

Depuis l’arrivée des troupes révolutionnaires à Nice en 1792 jusqu’à son ouverture définitive au public en 1970, le Palais Lascaris a traversé une longue période chaotique, qui a bien failli le mener à une dégradation irrémédiable. Grâce à son acquisition par la Ville de Nice en 1942, prémices de sa sauvegarde et de sa restauration, il s’impose depuis plus de cinquante ans comme un lieu incontournable du patrimoine culturel niçois, en plein cœur de la ville historique.

En savoir plus sur le Palais Lascaris

Découvrez aussi