Pentti Sammallahti est né en 1950 à Helsinki, il a exposé dans le monde entier et son œuvre est présente dans les plus grandes institutions.

Ses clichés nous emportent dans un univers sublime et silencieux. Un monde onirique qui évoque la pureté et la précision des estampes japonaises. Le gris légèrement perlé du ciel recouvre tout. Le silence glisse, le noir est dense mais luit encore. Les oiseaux migrent vers la nuit, les nuages se chargent, l’homme se tient debout devant l’horizon, au bord du monde. Il regarde et lui seul sait qu’il touche ici la vérité du bout des doigts.​

Arpentant d’immenses territoires, souvent reculés, et de vastes espaces vierges ou peu peuplés, Pentti Sammallahti laisse libre cours à sa quête d’une lumière particulière ou d’un horizon insoupçonné, usant du format panoramique, dont il est un des maîtres incontestés, de sa science des contrastes subtils et d’une palette exceptionnelle des tonalités du noir et blanc. Parfois qualifié de “Bruegel de l’art argentique”, Pentti Sammallahti parvient, par son génie du paysage, à “substantialiser” l’hiver qui, sous son regard, semble plus matière que saison.

Passionné par le livre et les techniques de reproduction de la photographie, Pentti Sammallahti a conçu et auto publié plus de quarante livres ou portfolios, classés en “opus”, dont seule une petite partie est consacrée à son propre travail.

Découvrez aussi