La Compagnie Phase vous propose de découvrir un essai chorégraphique inspiré du roman dystopique de Xavier-Laurent Petit, Le monde d’en haut. Création imaginée dans le cadre du festival Éclairage public au 109, le 24 juillet 2020.

Le monde d’en haut au 109, dans le cadre d’Éclairage public (24 juillet 2020)
Photographe : Frederic de Faverney

Le monde d’en haut, d’après le roman de Xavier-Laurent Petit, est un essai chorégraphique qui s’interroge sur les notions d’oppression, d’évasion et de légitimité. Comment l’individu, à travers ses propres croyances, parvient-il à s’affranchir des restrictions sociétales ? Cette création initiatique interpelle le spectateur sur la question du libre arbitre.

Chorégraphie et interprétation : Sophie Boursier
Création musicale : NWB
Coordination : Charlotte Lafaye

« Ici, pas de décor ni de jeux de lumière. La danseuse s’est confrontée seule aux spectateurs avec la force de sa gestuelle et l’intensité de son jeu expressif. » Valérie Juan, La Strada, Septembre 2020.

Découvrez aussi