par Jean-Paul Potron, Conservateur de la bibliothèque du chevalier de Cessole, rédacteur en chef de la revue Nice Historique.

Jacques Guiaud, La Villa Delphine propriété de la comtesse Potocka à Carabacel 1849, Portland art museum

À l’occasion de la proposition d’inscription de Nice sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, le service Ville d’art et d’histoire et la Mission Nice Patrimoine Mondial vous proposent de découvrir un cycle de conférences dédié à « NICE, LA VILLE DE LA VILLEGIATURE DE RIVIERA ».

De simple étape au cours de leurs voyage en Italie, Nice devient une destination pour des peintres au XIXe siècle, qu’ils soient malades, à la recherche de nouveaux horizons ou en quête de commanditaires.

La présence à Nice d’une riche clientèle cultivée, la création de cercles et salons offrent la possibilité de rencontres et de commandes. Le climat doux et les magnifiques paysages des alentours permettent d’aller dessiner sur motif même en plein hiver. Les multiples tableaux et aquarelles vendus et envoyés aux salons de peinture à Paris et Londres font encore mieux connaître Nice et ses environs, incitant de nouveaux peintres à se rendre sur la Riviera.

Le service Ville d’art et d’histoire de la Ville de Nice, avec son « Centre du Patrimoine – Le Sénat », est une équipe composée d’historien.nes, de professionnel.les du guidage et de la médiation.
Il connaît toutes les facettes de Nice et donne les principales clés pour comprendre son patrimoine urbain, architectural et paysager. Il anime avec passion des visites, des conférences, des expositions et des interventions pédagogiques.

Il étudie et inventorie également (dans le respect des normes de l’inventaire national) le patrimoine niçois en vue de la connaissance, de la valorisation, de la sauvegarde, de la restauration et de l’évolution urbaine de la Ville de Nice.

En savoir plus sur la « Mission Patrimoine »

Découvrez aussi