L’Eternel Printemps propose un voyage au cœur de la Côte d’Azur des années 1930. Le commentaire d’époque décrit les paysages et évoque avec un charme désuet et souvent drôle un art de vivre aujourd’hui disparu…

Images inédites des années 1930 issues de la collection de la Cinémathèque de Nice, Joseph Zenenski.

Musique : DEVRIES / Production : Interfilm – Tous droits réservés

Découvrez aussi