Quand Philip Glass, considéré comme l’un des compositeurs contemporains les plus influents du siècle, décide de consacrer plusieurs opéras à de grandes figures de l’histoire, Akhnaten (Akhenaton en français), s’est imposé à lui avec évidence.

Ce pharaon est, en effet, celui qui parvint, pendant quelques années, à imposer le premier monothéisme de l’histoire en faisant du dieu soleil l’unique divinité de l’Egypte.

Créé en 1984, Akhnaten vient clore une trilogie d’ouvrages inspirés de grandes personnalités ou de grands moments de l’histoire, les deux autres titres étant Einstein on the Beach (1976), consacré à l’itinéraire du célèbre physicien, et Satyagraha (1980) lequel retrace le combat du Mahatma Gandhi.

Utilisant des textes de l’époque, dont un poème du pharaon lui-même, Akhnaten parcourt le règne du monarque, aussi brillant qu’original, depuis son accession au trône après la mort de son père Aménophis III, jusqu’à sa chute.

L’œuvre recèle quelques moments phares de la musique minimaliste, comme la géniale scène du couronnement.

La mise en scène et la chorégraphie sont signées de la célèbre chorégraphe américaine Lucinda Childs, une fidèle de la première heure de Philip Glass puisqu’elle elle dansait déjà lors de la création d’Einstein on the Beach !

La musique est servie par l’Orchestre Philharmonique de Nice placé sous la direction de Léo Warynski, l’un des grands spécialistes de la musique de notre temps.

Réunissant chant, danse et musique, Akhnaten est un grand spectacle complet qui convient à tous les publics.

Opéra en trois actes
Nouvelle production dans le cadre du Festival MANCA
Livret de Philip Glass, Shalom Goldman, Robert Israel, Richard Riddell
Création au Württembergisches Staatstheater de Stuttgart le 24 mars 1984

Orchestre Philharmonique de Nice
Direction musicale : Léo Warynski
Chœur de l’Opéra de Nice
(Directeur : Giulio Magnanini)
Participation des élèves du Pôle National de Danse Rosella Hightower

Mise en scène et chorégraphie : Lucinda Childs
Scénographie et costumes : Bruno De Lavenère
Lumières : David Debrinay
Vidéo : Etienne Guiol

> Découvrez l’interview de la metteur en scène et chorégraphe américaine Lucinda Childs.

Image à la une :
Akhnaten a été joué sur la scène de l’Opéra de Nice le dimanche 1er novembre (Photo ©Dominique Jaussein)

> Voir le site de l’Opéra de Nice

Découvrez aussi